Connecter Plan du site Contact


  • Qu’est ce que la sexualité ?
    admin21-11-2015

    La sexualité constitue un terme général qui englobe plusieurs phénomènes :
    les phénomènes de la reproduction biologique impliquant les organismes sexués.
    les comportements sexuels : reproducteur (l’acte sexuel proprement dit) , érotique (fantasmes et représentations mentales de la sexualité), affectif et émotionnel (sentiments, attachements, amour…)
    et enfin les phénomènes culturels qui y sont liés (mœurs, éducation, croyances, normes sociales avec les valeurs et les symboles inculqués)

  • Qu’est ce que la sexologie ?
    admin21-11-2015

    La sexologie est une discipline récente qui étudie tous les aspects de la sexualité humaine à savoir le comportement sexuel, sa dimension érotique ainsi que l’attachement affectif et émotionnel qui l’accompagne.
    Il s’agit s’une science multidisciplinaire qui inclut aussi bien les aspects médicaux physiologiques, que les aspects psychologiques, sociaux et culturels.
    Elle offre au consultant un accompagnement sexologique et propose un espace de parole ouvert à tous, aux célibataires et aux couples avec pour objectif de répondre aux questionnements sur à la vie affective et sexuelle.

  • Qu’est ce que la sexologie clinique ?
    admin21-11-2015

    La sexologie représente un vaste domaine pouvant englober plusieurs disciplines mais la sexologie clinique implique forcément des professionnels de la santé aptes à prodiguer des soins et en cas de besoin à manier des molécules pharmaceutiques en guise de traitement.
    On souligne ici le terme « clinique » qui implique la dimension de soins. La démarche clinique consiste en une évaluation sexologique précise aboutissant à un diagnostic dans un premier temps et l’élaboration de stratégies thérapeutiques efficaces dans un second temps.
    Il s’agit d’une prise en charge thérapeutique des difficultés qui peuvent limiter l’accès à une sexualité satisfaisante tels que : la perte du désir, l’éjaculation précoce, le trouble de l’érection, les troubles de l’orgasme, le vaginisme, les douleurs pendant les rapports, les conflits conjugaux, les addictions, les phobies…

  • Qu’est ce qu’un sexologue clinicien?
    admin21-11-2015

    Un sexologue clinicien est un professionnel de santé, le plus souvent médecin, ayant reçu une formation académique en sexologie clinique qui l’autorise à diagnostiquer et à soigner les troubles sexuels. Il a aussi un rôle d’éducateur auprès de ses patients.
    Le travail en sexologie clinique se conçoit de manière collaborative entre les médecins généralistes et certains spécialistes comme les sexologues urologues ou les sexologues gynécologues qui focalisent leur pratique sur les aspects physiques de la sexualité en examinant les patients, et en prescrivant les bilans nécessaires en cas de besoin et les sexologues « professionnels de santé mentale » qui vont plus s’intéresser aux aspects affectifs et relationnels des troubles sexuels. Il faut mentionner, cependant, que tout praticien de sexologie clinique possède les outils nécessaires pour prendre en charge tous les aspects des dysfonctions sexuelles et conjugales qui lui sont soumises. Le travail collaboratif en sexologie n’est pas une scission entre les différentes spécialités mais plutôt une coopération en réseau ou chacun enrichit et complète la pratique de l’autre par les spécificités de sa formation initiale dans un esprit éclectique dont profiteront les patients.

  • Pourquoi consulter un sexologue ?
    admin21-11-2015

    Le sexologue peut intervenir auprès d’hommes, de femmes et de couples, mais également auprès d’adolescents, de personnes handicapées ou ayant des maladies chroniques etc. Les motifs de consultations sont multiples.
    Les problèmes sexuels fonctionnels tels que les troubles du désir, de l’érection, une éjaculation précoce ou trop tardive, une sécheresse vaginale chronique, une absence de plaisir ou d’orgasme, des difficultés à éjaculer, un blocage sexuel…
    Les problèmes de santé peuvent également être à l’origine d’une difficulté sexuelle et amener à consulter, notamment les maladies chroniques, cardiaques, pulmonaires, neurologiques, inflammatoires, ou encore le diabète, les troubles prostatiques ou gynécologiques et certains cancers.
    Les traitements utilisés au cours de ces maladies chroniques peuvent aussi entraîner des effets indésirables compromettant la sexualité. Une consultation de sexologie peut permettre de faire le point et d’orienter vers des solutions, généralement avec l’aide du spécialiste de la maladie en cause.
    La mésentente conjugale au sein du couple constitue un motif fréquent de consultation, qu’elle soit isolée ou associée à des troubles sexuels.
    Des événements traumatisants (antécédents d’agression sexuelle, d’abus ou de viol, de maltraitance durant l’enfance, etc.) peuvent avoir des conséquences néfastes sur la sexualité et constituer de ce fait un motif de consultation en sexologie clinique.
    Par ailleurs, la quête d’information pour pallier à une éducation sexuelle défaillante peut également inciter à consulter un sexologue. En effet, la sexualité est un domaine dans lequel on trouve beaucoup d’idées erronées. Alors, quand on se pose une question comme : « suis-je normal dans mon fonctionnement, dans mes fantasmes, dans mes pratiques sexuelles, dans ma relation de couple… ? », aller consulter un sexologue peut suffire pour se rassurer ou s’apercevoir au contraire qu’il existe vraiment un problème à résoudre.

  • Quand consulter un sexologue ?
    admin21-11-2015

    Il est important de ne pas se précipiter chez le sexologue au moindre souci d’ordre sexuel. En effet, certains problèmes d’érection, de sécheresse vaginale, ou de désir par exemple, peuvent être passagers et liés à une fatigue ou aux tensions émotionnelles d’un moment. En revanche, quand une difficulté s’installe et dure plusieurs semaines ou plusieurs mois sans que l’on réussisse à la gérer seul ou à deux, et quand elle s’accompagne d’une souffrance marquée de l’individu ou du couple, consulter un sexologue peut permettre de soulager cette souffrance en résolvant le problème avant qu’il ne devienne chronique.

  • Comment choisir son sexologue ?
    admin21-11-2015

    Actuellement en Tunisie, la « sexologie clinique » n’est pas une spécialité médicale mais une compétence qui est décernée seulement par le Conseil de l’Ordre des médecins après justification d’une formation académique assurée dans les facultés de médecine. Il est donc important de ne pas se tromper en choisissant le professionnel qui prendra en charge ces problèmes en s’assurant de sa qualité initiale de soignant. Et ce surtout quand on se trouve face à un problème à résoudre (un trouble sexuel, des difficultés au sein du couple…), avec nécessité d’établir un diagnostic et une stratégie thérapeutique, il faudra alors s’adresser à un sexologue clinicien.
    En revanche, quand on a besoin juste de conseils ou d’informations avec des aspects éducatifs, on peut alors s’adresser à un sexologue non clinicien.

1 – Qu’est ce que la sexualité ?

La sexualité constitue un terme général qui englobe plusieurs phénomènes :
les phénomènes de la reproduction biologique impliquant les organismes sexués.
les comportements sexuels : reproducteur (l’acte sexuel proprement dit) , érotique (fantasmes et représentations mentales de la sexualité), affectif et émotionnel (sentiments, attachements, amour…)
et enfin les phénomènes culturels qui y sont liés (mœurs, éducation, croyances, normes sociales avec les valeurs et les symboles inculqués)

2 – Qu’est ce que la sexologie ?

La sexologie est une discipline récente qui étudie tous les aspects de la sexualité humaine à savoir le comportement sexuel, sa dimension érotique ainsi que l’attachement affectif et émotionnel qui l’accompagne.
Il s’agit s’une science multidisciplinaire qui inclut aussi bien les aspects médicaux physiologiques, que les aspects psychologiques, sociaux et culturels.
Elle offre au consultant un accompagnement sexologique et propose un espace de parole ouvert à tous, aux célibataires et aux couples avec pour objectif de répondre aux questionnements sur à la vie affective et sexuelle.

3 – Qu’est ce que la sexologie clinique ?

La sexologie représente un vaste domaine pouvant englober plusieurs disciplines mais la sexologie clinique implique forcément des professionnels de la santé aptes à prodiguer des soins et en cas de besoin à manier des molécules pharmaceutiques en guise de traitement.
On souligne ici le terme « clinique » qui implique la dimension de soins. La démarche clinique consiste en une évaluation sexologique précise aboutissant à un diagnostic dans un premier temps et l’élaboration de stratégies thérapeutiques efficaces dans un second temps.
Il s’agit d’une prise en charge thérapeutique des difficultés qui peuvent limiter l’accès à une sexualité satisfaisante tels que : la perte du désir, l’éjaculation précoce, le trouble de l’érection, les troubles de l’orgasme, le vaginisme, les douleurs pendant les rapports, les conflits conjugaux, les addictions, les phobies…

4 – Qu’est ce qu’un sexologue clinicien?

Un sexologue clinicien est un professionnel de santé, le plus souvent médecin, ayant reçu une formation académique en sexologie clinique qui l’autorise à diagnostiquer et à soigner les troubles sexuels. Il a aussi un rôle d’éducateur auprès de ses patients.
Le travail en sexologie clinique se conçoit de manière collaborative entre les médecins généralistes et certains spécialistes comme les sexologues urologues ou les sexologues gynécologues qui focalisent leur pratique sur les aspects physiques de la sexualité en examinant les patients, et en prescrivant les bilans nécessaires en cas de besoin et les sexologues « professionnels de santé mentale » qui vont plus s’intéresser aux aspects affectifs et relationnels des troubles sexuels. Il faut mentionner, cependant, que tout praticien de sexologie clinique possède les outils nécessaires pour prendre en charge tous les aspects des dysfonctions sexuelles et conjugales qui lui sont soumises. Le travail collaboratif en sexologie n’est pas une scission entre les différentes spécialités mais plutôt une coopération en réseau ou chacun enrichit et complète la pratique de l’autre par les spécificités de sa formation initiale dans un esprit éclectique dont profiteront les patients.

5 – Pourquoi consulter un sexologue ?

Le sexologue peut intervenir auprès d’hommes, de femmes et de couples, mais également auprès d’adolescents, de personnes handicapées ou ayant des maladies chroniques etc. Les motifs de consultations sont multiples.
Les problèmes sexuels fonctionnels tels que les troubles du désir, de l’érection, une éjaculation précoce ou trop tardive, une sécheresse vaginale chronique, une absence de plaisir ou d’orgasme, des difficultés à éjaculer, un blocage sexuel…
Les problèmes de santé peuvent également être à l’origine d’une difficulté sexuelle et amener à consulter, notamment les maladies chroniques, cardiaques, pulmonaires, neurologiques, inflammatoires, ou encore le diabète, les troubles prostatiques ou gynécologiques et certains cancers.
Les traitements utilisés au cours de ces maladies chroniques peuvent aussi entraîner des effets indésirables compromettant la sexualité. Une consultation de sexologie peut permettre de faire le point et d’orienter vers des solutions, généralement avec l’aide du spécialiste de la maladie en cause.
La mésentente conjugale au sein du couple constitue un motif fréquent de consultation, qu’elle soit isolée ou associée à des troubles sexuels.
Des événements traumatisants (antécédents d’agression sexuelle, d’abus ou de viol, de maltraitance durant l’enfance, etc.) peuvent avoir des conséquences néfastes sur la sexualité et constituer de ce fait un motif de consultation en sexologie clinique.
Par ailleurs, la quête d’information pour pallier à une éducation sexuelle défaillante peut également inciter à consulter un sexologue. En effet, la sexualité est un domaine dans lequel on trouve beaucoup d’idées erronées. Alors, quand on se pose une question comme : « suis-je normal dans mon fonctionnement, dans mes fantasmes, dans mes pratiques sexuelles, dans ma relation de couple… ? », aller consulter un sexologue peut suffire pour se rassurer ou s’apercevoir au contraire qu’il existe vraiment un problème à résoudre.

6 – Quand consulter un sexologue ?

Il est important de ne pas se précipiter chez le sexologue au moindre souci d’ordre sexuel. En effet, certains problèmes d’érection, de sécheresse vaginale, ou de désir par exemple, peuvent être passagers et liés à une fatigue ou aux tensions émotionnelles d’un moment. En revanche, quand une difficulté s’installe et dure plusieurs semaines ou plusieurs mois sans que l’on réussisse à la gérer seul ou à deux, et quand elle s’accompagne d’une souffrance marquée de l’individu ou du couple, consulter un sexologue peut permettre de soulager cette souffrance en résolvant le problème avant qu’il ne devienne chronique.

7 – Comment choisir son sexologue ?

Actuellement en Tunisie, la « sexologie clinique » n’est pas une spécialité médicale mais une compétence qui est décernée seulement par le Conseil de l’Ordre des médecins après justification d’une formation académique assurée dans les facultés de médecine. Il est donc important de ne pas se tromper en choisissant le professionnel qui prendra en charge ces problèmes en s’assurant de sa qualité initiale de soignant. Et ce surtout quand on se trouve face à un problème à résoudre (un trouble sexuel, des difficultés au sein du couple…), avec nécessité d’établir un diagnostic et une stratégie thérapeutique, il faudra alors s’adresser à un sexologue clinicien.
En revanche, quand on a besoin juste de conseils ou d’informations avec des aspects éducatifs, on peut alors s’adresser à un sexologue non clinicien.