Connecter Plan du site Contact

CoupleLe couple est un «mouvement collectif à deux, qui crée facilement un monde de sens qui stimule et protège les individus » (Boris Cyrulnik). Selon Georges Lemaire, il «possède une autonomie propre…il représente autre chose que l’addition de la vie de deux individus ». Le couple est donc un ensemble de deux personnes (ou partenaires) qui se rencontrent autour de la volonté de former un lien affectif et matériel commun, aboutissant à avoir des relations sexuelles. La sexualité est l’axe central du couple, mais il existe deux autres axes qui sont l’axe affectif (amour) et l’axe social (influence familiale, pression sociale…).
L’amour peut être défini comme une « inclination envers une personne fondée sur l’instinct sexuel ». Il a un rôle de revalorisation narcissique (on veut être aimé, pour pouvoir s’aimer soi-même). La sexualité, qui ne se résume pas à l’acte sexuel avec pénétration, prend alors une expression variable selon les individus et l’âge pour renforcer le sentiment amoureux.
La construction du couple fait habituellement à la suite d’une attirance mutuelle des partenaires. La rencontre avec choix du partenaire ne se fait pas au hasard. Elle est déterminée par des facteurs inconscients inhérents à la structure de la personnalité de chacun, à son histoire et à son mode de fonctionnement psychologique.
Pendant la première phase après la rencontre amoureuse, il y’a une idéalisation de l’autre indépendamment de sa réalité. Chacun des partenaires pense que l’autre est capable de combler la plupart de ses besoins affectifs pour toujours. Cette idéalisation, qui ne permet aucune faille, s’accompagne d’une réaction de persécution par l’environnement. Le couple se referme sur lui-même, ce qui favorise encore plus la fusion, pensant que l’amour, la tendresse, la compréhension, le soutien mutuel et la satisfaction sexuelle doivent être toujours présents.
Mais, au fur et à mesure, on constate que l’autre est différent. Vient un moment alors où le réel s’impose : l’idéalisation de l’autre devient la réalité de l’autre. Cet écart entre l’idéal et la réalité est parfois la cause de déceptions. En plus, la prise de conscience de la réalité ne se passe pas toujours au même rythme entrainant un décalage voire une opposition dans le vécu des deux partenaires. A ce stade, la réduction de la fréquence et de l’intensité de la vie sexuelle joue un rôle important dans les enjeux de fusion et de séparation du couple et peut être parfois utilisée comme un outil d’emprise par l’un des partenaires sur l’autre.